Ça vient de tomber : voici les premières photos de la version définitive de l’Alfa Romeo 4C, qui sera présentée au salon de Genève, et qui sera commercialisée dans le courant de l’année.

ALFAROMEO_4C_arriere

On ne sait pas grand chose d’elle, mis à part que son châssis est en carbone, qu’elle est équipée d’un nouveau bloc 1750 turbo en aluminium et que son rapport poids/puissance est inférieur à 4 ch/kg. Elle sera fabriquée chez Maserati à Modène.

ALFAROMEO_4C_dessus

Nous sommes déjà amoureux de cette voiture que nous avons hâte d’essayer. À comparer avec la très réussie Lotus Evora S, et la nouvelle Cayman (bientôt sur le Blenheim Gang). Qu’en pensez vous ? Mérite t-elle le statut de Blenheim Car ?

ALFAROMEO_4C

A propos de l'auteur

Yan Alexandre Damasiewicz
Rédacteur en Chef

Après avoir crée le Blenheim Gang en 2003 avec Paul Reynolds, Yan Alexandre est tout naturellement devenu journaliste, spécialisé dans la culture automobile. Enfin, pas si naturellement que ça, puisqu'il a passé quelques années de sa vie à s'occuper de sites internet en agence, avant de changer d'orientation. Aujourd'hui il collabore régulièrement aux magazines GQ, Intersection, Evo & Octane. Ses passe-temps préférés ? Traverser l'Europe au volant de sa BMW 1600ti de 1967 et rêver aux voitures les plus improbables qu'il pourrait acheter...

2 Réponses

  1. Gaëtan

    Très belle voiture. Et j’apprécie le fait qu’Alfa se positionne sur le concept du light is right :-). Maintenant il faut attendre de voir ce que ça donne à la conduite.

    Répondre
  2. Anthony ALAIMO

    Que lui manque-t’il pour être définitivement admise au Panthéon des voitures du XXIème siècle les plus Blenheim? La greffe du voluptueux V6 Busso 3.2 GTA… Malheureusement, cela ne pourra jamais se faire

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.