Lancée en 1968 pour succéder au coupé Scimitar GT, le break de chasse Scimitar GTE est l’une de nos voiture préférées. On vous donne 8 bonnes raisons pour qu’il le devienne aussi pour vous.

C’est le premier break de chasse à avoir été produit en série. De quoi s’agit il ? D’un coupé transformé en break, parfait pour transporter fusil et gibier avec style. Inauguré par le concept Chevrolet Nomad et quelques Aston Martin transformées, la Reliant a été la première à avoir été industrialisée.

Son dessin est signé Tom Karen, le « giugiaro anglais » qui a aussi signé les lignes surprenantes de la Bond Bug, pour le compte du bureau de style Ogle. Il explique son choix, par rapport à un hatchback, comme la Capri : « (there is) nothing good to be said for them except that some people think they look all right. Aerodynamically they’re lousy, headroom in the back is lousy, for visibility they’re lousy, with a lot of glass they’re lousy from a weight point of view and they give no boot access »

Elle a inspiré des voitures cules, comme la Volvo 1800ES ou la Lancia Beta HPE , toutes deux sorties en 1972. La Honda Accord Aerodeck de 1985 lui ressemble dans les moindres détails, comme si elle en était une ré-interprétation 80′s.

C’est une véritable pony-car anglaise, à l’esthétique super virile avec sa face avant à quatres optiques, son capot plongeant, et ses deux sorties d’échappement proéminente. Son V6 3.0 Ford « Essex » de 138 ch DIN assure une sonorité bien grave, comme il se doit.

C’est une voiture de sport à l’équilibre parfait, grâce à son moteur placé en position centrale-avant. Les journalistes de l’époque ne tarissent pas d’éloge sur sa tenue de route et ses aptitude en conduite sportive. Elle dépasse les 190 km/h et le 0 à 100 est annoncé en 9,3s. Pour l’époque, c’est une balle.

Elle comporte une innovation majeure. Ou presque : c’est la première voiture à avoir un essuie-glace arrière avec lave-glace intégré. Comme sur la Volvo 480, par exemple.

C’est une familiale. 4 adultes peuvent s’y installer confortablement avec leur bagages. Mieux, les sièges arrières sont rabattables. Du jamais vu à l’époque à un tel niveau de performance.

C’est une voiture royale. La princesse Anne adorait cette voiture qui lui fut offerte pour ses 20 ans. Elle en aura possédé en tout 8 exemplaires (et utilise toujours une version produite en 1989). George Lazenby et Graham Hill furent également propriétaire de Scimitar.

A propos de l'auteur

Yan Alexandre Damasiewicz
Rédacteur en Chef

Après avoir crée le Blenheim Gang en 2003 avec Paul Reynolds, Yan Alexandre est tout naturellement devenu journaliste, spécialisé dans la culture automobile. Enfin, pas si naturellement que ça, puisqu'il a passé quelques années de sa vie à s'occuper de sites internet en agence, avant de changer d'orientation. Aujourd'hui il collabore régulièrement aux magazines GQ, Intersection, Evo & Octane. Ses passe-temps préférés ? Traverser l'Europe au volant de sa BMW 1600ti de 1967 et rêver aux voitures les plus improbables qu'il pourrait acheter...

10 Réponses

  1. Colin Chapman

    Toujours aussi fan, le cliché de la Scimitar royale à jantes Dunlop (?) me fait complètement rêver!
    un jour…

    Répondre
  2. Hoor

    Fantastique : rendez-nous les shooting-brakes, dammit ! D’une perfection inégalée lors qu’on a pour cahier des charges de transporter (sans ordre d’importance bien défini) une femme, un ou deux gros chiens, voire, plus occasionnellement, un couple d’amis.

    Estates classiques, ou SUV : trop gros, trop fourgonnettes, voire bétaillères. A quand le retour de la douceur et de la légèreté (avec un V8, pour donner du contraste aux deux qualités précédentes, si possible) ?

    Répondre
  3. Jean-Paul Pierson

    Parfaitement d’accord ! Je viens juste d’acquérir un de ces modèles (1970) qui a été livré d’origine, semble-t-il avec cinq jantes à rayon. Elle est magnifique, en excellent état. J’en suis très, très fier.

    S’il existait un club français d’adeptes, en connaissez-vous l’adresse ?

    Bien à vous et à votre disposition pour de plus amples précisions, si vous en souhaitez !
    JPP

    Répondre
    • Yan Alexandre Damasiewicz
      Yan Alexandre

      Bonjour, à ma connaissance pas de club en France… Bravo pour votre acquisition !

      Répondre
  4. Jean-Paul Pierson

    Il semble qu’il y ait un Club français Scimitar… le président, Chris Johnson, est à Antibes (06). Le club s’appelle Scimitar France, RSSOC. Il y a une page Internet anglo-française. Je vais essayer de m’inscrire. Le président connaît l’historique de la voiture que j’ai achetée, ainsi que le précédent propriétaire. J’en dirai plus quand j’en saurai plus !

    Répondre
    • Gevaert eric

      Bonsoir,
      Je suis le nouveau propriétaire d’une des voitures de Noël Chambellan.
      Je l’ai ramene dans le Nord de la France sans soucis majeur.
      J’aimerai pour autant remplacer quelque pièces « usagées » afin de l’embellir.
      Y-a-t’il un réseau de distribution en France car je maitrise peu la langue de Sheakspearl.
      Cordialement
      Eric Gevaert

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.