Il y a moins de voitures anciennes dans les rues de Lisbonne que nous nous y attendions. Si les tramways et autres funiculaires qui traversent la capitale portugaise sont centenaires, le parc automobile est désespérément moderne. Ce qui ne nous a pas empêché de faire quelques belles découvertes, dont d’omniprésentes Mercedes W123.

Bonus : le circuit d’Estoril

19-lisbonne-Estoril

 

A propos de l'auteur

Yan Alexandre Damasiewicz
Rédacteur en Chef

Après avoir crée le Blenheim Gang en 2003 avec Paul Reynolds, Yan Alexandre est tout naturellement devenu journaliste, spécialisé dans la culture automobile. Enfin, pas si naturellement que ça, puisqu'il a passé quelques années de sa vie à s'occuper de sites internet en agence, avant de changer d'orientation. Aujourd'hui il collabore régulièrement aux magazines GQ, Intersection, Evo & Octane. Ses passe-temps préférés ? Traverser l'Europe au volant de sa BMW 1600ti de 1967 et rêver aux voitures les plus improbables qu'il pourrait acheter...

4 Réponses

  1. Anthony ALAIMO

    Miracle de l’Union Européenne, ou comment un Cournil peut devenir portugais. Les repreneurs de la marque française alors exsangue ont eut du flair, ces UMM sont de formidables franchisseurs !
    L’état de conservation de la 21 semble relever du miracle.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.