Il semblerait qu’à une époque lointaine les Audi n’étaient pas uniformément grises ou noires. Il semblerait aussi qu’à une époque lointaine les Audi pouvaient se targuer d’un Blenheim Girl Pulling Ability hors norme. La preuve.

 

A propos de l'auteur

Yan Alexandre Damasiewicz
Rédacteur en Chef

Après avoir crée le Blenheim Gang en 2003 avec Paul Reynolds, Yan Alexandre est tout naturellement devenu journaliste, spécialisé dans la culture automobile. Enfin, pas si naturellement que ça, puisqu'il a passé quelques années de sa vie à s'occuper de sites internet en agence, avant de changer d'orientation. Aujourd'hui il collabore régulièrement aux magazines GQ, Intersection, Evo & Octane. Ses passe-temps préférés ? Traverser l'Europe au volant de sa BMW 1600ti de 1967 et rêver aux voitures les plus improbables qu'il pourrait acheter...

4 Réponses

  1. Stephane

    Bonjour,
    J’ai toujours adoré la ligne de l’Audi 100 coupé S… Elle est malheureusement si rare en nos contrés! Souffre t elle de défauts rédibitoires pour être ainsi délaissé? Je la trouve pourtant bien Blenheim cette petite… Peut être avez vous dans votre biblio un petit reportage à son sujet?
    Bonne journée et encore merci pour ce site

    Répondre
  2. korteix

    et sans oublier une autre Audi girl, la française qui a gagné pike peaks en 85 il me semble, Mme Mouton, moins photogénique mais néanmoins éfficace.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.