LE PAVILLON DE MIES VAN DER ROHE

1

Mies van der Rohe devint connu du public en 1927 après avoir dirigé l’exposition du Weißenhof à Stuttgart. En fait d’exposition, il s’agissait de la construction d’un lotissement pour travailleur organisée par le Deutscher Werkbund. C’est ainsi qu’il obtint la commande des constructions destinées à représenter l’Allemagne lors de l’Exposition internationale de Barcelone : en moins d’un an il dessinera et exécutera les plans de son fameux pavillon.

Ce pavillon était destiné à présenter au monde une image différente de l’Allemagne : pacifique et à la pointe de la culture plutôt que vaincue et en proie à la misère économique.

L’édifice est posé sur un socle de travertin auquel répond le toit plat soutenu par des piliers de section cruciforme. Les murs sont érigés afin de séparer les différents espaces pour guider de manière naturelle le visiteur, tandis que le continuum des pièces produit un effet d’espace du fait de leur large ouverture sur l’extérieur.

Les façades de l’unique niveau font appel à différents marbres et à l’onyx auxquels répondent l’acier inoxydable et le verre. L’impression de dénuement crée par ces matériaux d’une simplicité apparente met en valeur les espaces d’exposition où le visiteur pouvait croiser une autre grande création de Mies van der Rohe : le fauteuil Barcelona.

Une des pièces d’eau accueille une statue de femme qui rappelle la sensibilité classique de l’architecte, malgré l’extrême modernisme du bâtiment.

Démonté aussitôt après l’exposition, le pavillon a été reconstruit entre 1981 et 1986 avec l’autorisation de Mies van der Rohe, par les architectes Ignasi de Solà-Morales, Cristian Cirici, et Fernando Ramos.

Jalon dans l’œuvre de Mies van de Rohe, ce pavillon ouvre la voie à la villa Tugendhat de Brno, première transposition des concepts mis en œuvre à Barcelone à une maison d’habitation. En 1938, Mies émigre aux Etats Unis où il signa de nombreuses constructions.

Représentatif du style international, le pavillon Allemand de 1929 regroupe un édifice exceptionnel et un des fauteuils les plus mythiques du XXème siècle, à ce titre il méritera largement un détour lors de votre visite de la capitale catalane.