BMW 316 (E30) « BCRR »

0

Voila maintenant 3 ans que nous alternons, avec Thomas Julien, les places de pilote et navigateur/spectateur lors des virées estivales du Blenheim Gang. Impensable donc d’envisager une participation au Carburetor Rehab Run sans reformer notre équipage, d’ailleurs le règlement stipule qu’il faut « un bon copain ».

Et forcément, au début de l’hiver, cela fait déjà six mois que nous scrutons le bon coin à la recherche d’une proposition acceptable. On conjecture, on sous-pèse et on finit par se dire qu’il va falloir passer à l’action si la voiture doit avoir une chance d’être sérieusement déverminée avant de prendre le départ. C’est ainsi que nous nous retrouvons un samedi après-midi de décembre à détailler une CX, dont le propriétaire ne nous inspirait pas plus confiance que l’auto elle-même. Difficile premier contact avec la réalité.

DS_01

Encore sous l’effet de cette douche froide, nous nous surprenons à prendre une approche beaucoup plus cartésienne : il nous faut du solide et du basique. Justement, une BMW 316 E30 vient de faire son apparition, et elle se trouve à 500m de la maison. Notre engouement est limité, mais nous avons un créneau de libre le lendemain. Sur place, rien ne se déroule comme prévu : celle qui s’annonçait comme un peu quelconque et sous-motorisé va s’avérer très convaincante dès les premiers kilomètres, et sa livrée  « vert sur vert » lui confère une bonne dose de charme. Pour la moitié du budget autorisé, elle démarre du premier coup, présente des papiers en règle et a obtenu son contrôle technique la semaine dernière. Moins de 24h après notre premier échec, nous voila avec les clés en main, scellant au passage notre participation. So far, so good.