McLAREN 570GT, QUICK TEST

0

Prenez une McLaren 570S et collez lui un hayon, vous obtiendrez une GT. Aussi simple que ça ?

Qu’est-ce que c’est ?

La nouvelle venue dans la gamme « basse » McLaren, appelée Sport Series. Avec un hayon, et des calibrages de suspension et de direction plus doux, la 570GT se veut être la Grand Tourisme de la désormais grande famille McLaren. Une Grand Tourisme à moteur central arrière. Cocasse ?

McLaren-570GT-09

Quelle histoire raconte-t-elle ?

Né avec la très efficace mais un peu insipide MP4-12C, la jeune gamme McLaren est devenu en l’espace de quelques années plutôt complète – malgré une multiplication de modèles à première vue équivalents, qui pourraient la rendre aussi confuse que le catalogue Maserati de la fin des années 80.

McLaren-570GT-15

Les choses sont pourtant simples : la gamme se divise aujourd’hui en trois catégories : les Sport Series pour les supersportives 570 S et GT, et la 540C ; les supercars de la Super Series, 650S et 675 GT ; et les hypercars Ultimate Series, soit la P1. Quant au nombre, il annonce la puissance, easy.

La 570GT est annoncée comme la plus utilisable et la plus confortable des McLaren. Le seul modèle de la marque pour lequel la conduite très sportive et le circuit ne sont pas la priorité.

McLaren-570GT-05

À quoi ressemble-t-elle ?

À n’importe quelle McLaren ! Même Audi ou Aston Martin n’ose pas clone ses dessins avec une photocopieuse aussi précise que celle de Ron Dennis. Mais il y a une raison à cela : toutes les voitures de Woking partagent des baignoires en carbone similaires, et des évolutions du même V8 biturbo.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

 

BG-ABON3