PORSCHE 911 TARGA 4S 991

38

Suite à sa présentation au salon de Détroit en janvier, nous avions élu la nouvelle 911 Targa comme l’une des voitures les plus excitantes de ce début d’année. Maintenant qu’elle descend dans la rue, il est plus que temps de confirmer volant en mains.

Porsche-911-991-targa-4S-10

Qu’est ce que c’est ?

Faut-il vraiment la présenter ? La Targa c’est la version découvrable de la 911 – une appellation utilisée depuis 1966 pour les carrosseries à toit amovible et arceau fixe des Porsche – qui arrive enfin sur la génération 991 de cette dernière, lancée en 2011.

Porsche-911-991-targa-4S-04

Quelle histoire raconte t-elle ?

Si cette 991 Targa nous émeut tant c’est qu’elle ressuscite le « vrai » Targa, celui des 911 des années 1970 et 80 : un large arceau métallique poli, une immense bulle arrière et un panneau de toit amovible. Ce faisant, elle tire un trait sur les tristes Targa des décennies suivantes, simples 911 à grand toit ouvrant en verre et arches longitudinales, au profil totalement dénaturé. Grande nouveauté, tout cela est maintenant électrique, avec une bulle motorisée – hallucinant à voir fonctionner.

Pourquoi cette carrosserie ? Son origine remonte à 1966 : Porsche souhaitait commercialiser une version cabriolet de sa 911, mais soucieuse des normes de sécurité américaines alors très strictes – son principal marché – opta pour une version à arceau, avec une demi-capote arrière, tel un landaulet. La bulle en verre fixe fit son apparition en 1968, et il faudra attendre 1983 et l’assouplissement des normes US pour voir l’apparition d’un vrai cabriolet 911, sonnant le déclin progressif des ventes de la Targa.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

 

BG-ABON3

Partagez cette page
7.2k