0

Il en aura fallu du temps pour que Skoda brille en sport automobile. Si les Fabia ont remporté en 2010 et 2011 les titres pilotes et constructeur en championnat du monde des rallyes IRC, la marque tchèque a également remporté bien de moins médiatiques victoires de classes de part le passé. À l’origine de ces nombreux succès, un prototype, la Skoda 200 RS, que nous avons croisé lors des Classic Days 2012.

Dans les années 1960, l’engagement sportif de la marque portait essentiellement sur un programme national en Formule 3. La placide berline 1000 MB, à moteur arrière 1,0l, étant une parfaite base pour ces monoplaces qui devaient être équipées d’une mécanique issue de la grande série… d’exactement cette cylindrée. Seulement voilà, si les F3 Skoda sont compétitives sur leur terres, leurs sort va vite être scellé : à la fin de la décennie, la réglementation FIA passe la cylindrée maximale à 1,6l, et il n’y a rien dans le catalogue des moteurs maisons pour faire le poids.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

 

BG-ABON3