Pininfarina est un nom tellement mythique que l’on oublie que Sergio n’était qu’un entrepreneur qui a fait travailler certains des designers les plus talentueux de leurs époques – et dont l’histoire ne retiendra pas les noms de la même façon que ceux de Gandini, Guigiaro ou Michelotti… Après avoir réhabilité son collègue Paolo Martin, il est temps de mettre en lumière le travail d’un des plus grands designers passé chez Pininfarina : Aldo Brovarone.

aldo-brovaroneALDO BROVARONE

Né en 1926, en Italie

1949 : Graphiste dans une agence publicitaire (Argentine), puis intègre AUTOAR (Auto Argentina, une entreprise crée par Piero Dusio, fondateur de Cisitalia) en tant que designer.

1952 : Suit Piero Dusio en Italie, intègre Cisitalia.

1954 : Après la fin de Cisitalia, Piero Dusio présente Aldo Brovarone à Giovanni Batista « Pinin » Farina, qui l’engage comme assistant styliste. Il deviendra responsable du style par la suite.

1988 : Retraite, illustrateur.

1996 : Alfredo Stola lui demande de dessiner pour son nouveau studio de design. Brovarone accepte, mais uniquement comme un « hobby ».

2005 : Continue son « hobby » avec Alfredo Stola et Studio Torino.

 

Catalogue raisonnable :

 

A propos de l'auteur

Yan Alexandre Damasiewicz
Rédacteur en Chef

Après avoir crée le Blenheim Gang en 2003 avec Paul Reynolds, Yan Alexandre est tout naturellement devenu journaliste, spécialisé dans la culture automobile. Enfin, pas si naturellement que ça, puisqu'il a passé quelques années de sa vie à s'occuper de sites internet en agence, avant de changer d'orientation. Aujourd'hui il collabore régulièrement aux magazines GQ, Intersection, Evo & Octane. Ses passe-temps préférés ? Traverser l'Europe au volant de sa BMW 1600ti de 1967 et rêver aux voitures les plus improbables qu'il pourrait acheter...

2 Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.