C’était il y a un peu plus d’un mois. Le circuit de Nevers Magny-Cours accueillait les Classic Days. Nous avons erré sur place, tentant tant bien que mal d’éviter les gouttes de pluie, à la recherche de quelque chose pouvant être qualifié de Blenheim dans ce grand rassemblement un poil fourre-tout. Ce ne fut pas facile.

A propos de l'auteur

Yan Alexandre Damasiewicz
Rédacteur en Chef

Après avoir crée le Blenheim Gang en 2003 avec Paul Reynolds, Yan Alexandre est tout naturellement devenu journaliste, spécialisé dans la culture automobile. Enfin, pas si naturellement que ça, puisqu'il a passé quelques années de sa vie à s'occuper de sites internet en agence, avant de changer d'orientation. Aujourd'hui il collabore régulièrement aux magazines GQ, Intersection, Evo & Octane. Ses passe-temps préférés ? Traverser l'Europe au volant de sa BMW 1600ti de 1967 et rêver aux voitures les plus improbables qu'il pourrait acheter...

6 Réponses

  1. Oliv

    Cette facon de décentrer le sujet, de systématiquement vieillir les photos grâce à des artifices photoshopiens devient lassant à la longue.. Ce fut amusant un temps mais la ça ressemble plus à de la photo de touriste ignare avec son téléphone qu’a autre chose.
    Enfin c’est juste mon avis..

    Répondre
  2. Yan Alexandre Damasiewicz
    Yan Alexandre

    Nous sommes des touristes ignares. Du moins quand on se rend à des rassemblements médiocres.
    Mais remarquez, si c’est lassant, pourquoi perdez-vous du temps ici ?

    Répondre
  3. Oliv

    Houla, veuillez m’excuser d’avoir critiqué !
    Je ne le ferais plus et me rangerais derrière la masse béate d’extase..

    Répondre
    • Yan Alexandre Damasiewicz
      Yan Alexandre

      La masse n’est pas béate d’extase. IL y a des gens qui partagent notre vision, d’autres qui ne la partagent pas et qui sont bien plus nombreux. Notre travail n’ayant pas vocation à plaire à tout le monde, c’est très bien ainsi.
      Le style de nos photos vous indispose, fort bien, mais très honnêtement ça ne changera rien à la façon dont on continuera d’utiliser nos appareils.
      Vos critiques – puisque ce n’est pas la première – n’apportent pas beaucoup d’eau au moulin. Il y a des choses sur notre site que ne vous plaisent pas, la belle affaire. Et sinon ?

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.