Ce blond moustachu s’appelle Max Reisbock. Dans les années 1980 il travaillait pour BMW et roulait en Série 3 berline. Problème, sa voiture était trop petite pour accueillir tous les bagages de sa petite famille le jour des départs en vacances.
Pas de problèmes pour Max : il décida de souder la partie arrière de la berline à l’extrémité de la malle et créa ainsi la toute première E30 Touring. Quand la direction de BMW découvrit sa voiture, elle décida immédiatement de la produire en série, quasiment sans modifications. Mais laissons à Max le soin de vous raconter son histoire :

A propos de l'auteur

Yan Alexandre Damasiewicz
Rédacteur en Chef

Après avoir crée le Blenheim Gang en 2003 avec Paul Reynolds, Yan Alexandre est tout naturellement devenu journaliste, spécialisé dans la culture automobile. Enfin, pas si naturellement que ça, puisqu'il a passé quelques années de sa vie à s'occuper de sites internet en agence, avant de changer d'orientation. Aujourd'hui il collabore régulièrement aux magazines GQ, Intersection, Evo & Octane. Ses passe-temps préférés ? Traverser l'Europe au volant de sa BMW 1600ti de 1967 et rêver aux voitures les plus improbables qu'il pourrait acheter...

2 Réponses

  1. gtman

    Right from the start, comme diraient les Britanniques. J’ai toujours aimé ce dessin très équlibré. L’une des deux carrosseries de e30 que je n’ai jamais eu (ou pas encore) et ce n’est pas faute d’avoir essayé… Mais que d’exemplaires abimés !

    Répondre
  2. gtman

    PS : ce fut la dernière version de la e30 disponible en concession, bien longtemps après toutes les autres (1994).

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.