Maintenant que vous avez viré votre intérieur au profit d’une Wohnlandschaft digne de ce nom, il serait temps de penser à la pièce maîtresse:la sonorisation.
Non, vous n’allez pas courir au premier magasin l’Audiophile venu et vous acheter le dernier-né de la maison McIntosh ou NAD, ce serait déplacé.
Les années soixante et soixante-dix ont tout ce qu’il y a de mieux pour vous servir de la meilleure des façons, effectuons si vous le voulez bien un petit retour en arrière.

Nous sommes en 1966 et les Beatles cartonnent. Les Rolling Stones aussi. Les Doors et Pink Floyd émergent. Boards Of Canada n’existe pas.

090228-son-spatial-01

Danger Diabolik est sur le point de faire trembler la planète et l’inspecteur Ginko.

090228-son-spatial-02

Les Babyboomers écoutent leur « musique de sauvage » en cachette sur les installations sonores de leurs parents, des buffets musicaux ou Musikschränke, parfois un petit Teppaz. C’est sympa mais ce n’est pas extrêmement pop, comme dirait un certain Serge Gainsbourg dans sa chanson Qui est In qui est Out, jugez-en par vous-même:

090228-son-spatial-03

Des marques comme Brionvega, Rosita ou Wega vont dépoussiérer tout ça de manière sublime rien que pour vos yeux émerveillés, ceci grâce aux frères Castiglioni ou Verner Panton, voire d’autres. En effet, Achille et Pier Giacomo Castiglioni, déjà auteurs d’un fabuleux poste de radio en 1939 pour Phonola (Italie), réitèrent avec l’incroyable Stereogram RR126 chez Brionvega.
Ci-dessous à gauche, Achille Castiglioni dans son studio à Milan.  à droite, son frère, Pier Giacomo :

090228-son-spatial-04

Radio Phonola. 1939. Italy. Design: A&P Castiglioni.

090228-son-spatial-05

Brionvega RR126 Radiogram. 1966. Italy. Design: A&P Castiglioni :

090228-son-spatial-06

Ce module se compose d’un corps central (radio AM-FM et tourne-disques Dual) et de deux haut parleurs amovibles. Le tout est monté sur un pied en aluminium sur roulettes. Les frères Castiglioni ont conçu la RR126 comme un robot surnommé « musical pet« , animal de compagnie musical en français.

090228-son-spatial-07

A noter que la RR126 est aujourd’hui réédité par Brionvega sous la dénomination RR226. Elle propose en plus un lecteur MP3 et un lecteur CD/DVD intégré sous forme de mange-disque. Fabriqué à la main comme à l’époque, mais les composants sont importés, je vous laisse suivre mon regard.

090228-son-spatial-07a

Verner Panton, lui, officie pour Wega depuis quelques temps déjà et va bientôt nous offrir sa vision de la parfaite Wohnlandschaft, ceci en 1968:

090228-son-spatial-07b

Si vous y regardez de plus près, vous apercevrez les haut-parleurs sphériques suspendus.Quand on vous dit que le son est important dans une Wohnlandschaft digne de ce nom.

Voici donc la réalisation de Verner Panton, la première du genre, en 1963-64:

090228-son-spatial-08

Comme on peut l’observer, la partie haute du cube sert à la réception radio, tandis qu’elle pivote pour laisser place au tourne-disques installé dans la cavité du bas. Le tout sur roulette et en bois laqué. Les haut-parleurs sont externes et à raccorder. Contrairement à la RR126 qui réunit le tout en un seul module.

090228-son-spatial-09

Existe en Rouge, blanc et noir.

Le designer Allemand Thilo Oerke va réaliser pour la marque Rosita un modèle unique en son genre: la Vision 2000. Une sphère posée sur un pied tulipe composée d’éléments Philips. Le prototype absolument sublime, toujours propriété de Thilo Oerke:

090228-son-spatial-10

Ci-dessous, à gauche, le produit final, un peu moins harmonieux mais toujours très réussi. À droite, un autre classique de la maison Rosita est le modèle Commander, pouvant faire penser au poste de pilotage d’un engin destiné à prendre de la hauteur :

090228-son-spatial-11

Ce sont là les pièces maîtresses de l’époque, pour afficionados uniquement.

Il existe bien évidemment des alternatives moins onéreuses et tout aussi stupéfiantes avec des noms comme Weltron, Aquatron, Panasonic, Philips, voire Brionvega,Wega et Rosita sur des modèles moins connus ou des réalisations unbranded.

Le choix est large et quasiment sans fin :

Weltron 2001 et haut-parleurs 2003, the new shape of sound :

090228-son-spatial-12

Weltron 2001 Stereo. 1970. Japan :

090228-son-spatial-131

Les modèles Weltron 2001 et Aquatron (1970, ci-dessous à droite), aussi commercialisés sous la marque Brother, possèdent une « suction cup« , un socle faisant office de ventouse, les rendant extrêment stables. Ils peuvent aussi être suspendus grâce à une chaîne, diffusant leur musique en flottant dans l’espace.

090228-son-spatial-13a

Weltron produisit aussi les modèles 2004 et 2010, plus futuristes encore:

Voici le 2004, suivi du 2010. Le 2004 possède un lecteur de cassettes traditionnel, tandis que le 2001 et le 2010 proposent un lecteur huit pistes.

090228-son-spatial-14

090228-son-spatial-15

Ce sont là deux classiques qui meubleront de manière optimale votre Pod pour une somme peu élevée. Le son est spatial et remplit très bien les pièces. Les Weltron existent aussi en orange ou en jaune, au cas ou vous voudriez vous meubler dans ces tons.

Passons maintenant au modèle phare de la maison Weltron en 1970. Le Stereosystem 2005, « the fabulous shapes of sound »:

090228-son-spatial-16

Son spatial également. Cela réussit même à attirer votre voisine qui, d’habitude, ne vous adresse pas la parole :

090228-son-spatial-17

C’est un modèle relativement cher de nos jours sans pour autant être hors de prix. Il est pourvu d’un lecteur de cartouches huit pistes.

Il fut produit ensuite avec un lecteur de cassettes conventionnel sous la dénomination 2007.

090228-son-spatial-17a

Si vous n’êtes pas encore complètement certain de vouloir vous jeter à l’eau, le Weltron 2002 représente un sublime compromis, en blanc, orange ou jaune :

090228-son-spatial-18

Vous préférez peut-être une radio plus noble dessinée par quelque designer connu, ceci à un prix correct.
Brionvega a ce qu’il vous faut. Marco Zanuso et Ettore Sotsass travaillent pour eux.

Brionvega TS 502 :

090228-son-spatial-19

Ce modèle existe en de nombreux coloris dont le classique et très chic blanc :

090228-son-spatial-20

La version TS 505 de la fin des années 70 a également son charme :

090228-son-spatial-21

Vous aurez aussi la possibilité d’acheter une création de Dario & Mario Bellini pour Simens, le Alpha 2 – RK 501, un peu dans le même style du Brionvega TS 502 présenté çi-dessus :

090228-son-spatial-21a

Existe aussi en blanc.

Pour vous réveiller beautifully et en musique, nous vous proposons le radio-réveil Music Air :

090228-son-spatial-22

Comme précisé auparavant, Wega propose pas mal de choses intéressantes à des prix tout aussi intéressants, mais nous n’en dirons pas plus.

090228-son-spatial-23

À acheter absolument avec le pied tulipe qui va avec :

090228-son-spatial-24

Rosita a beaucoup à vous offrir également, malgré un nom un peu effrayant :

090228-son-spatial-25
Maintenant que vous avez conquis votre voisine et sonorisé votre intérieur, il va falloir penser à vos déplacements et leur style.
Ce n’est pas parce que vous avez un balladeur MP3 qu’il faut le connecter à un dock, ce serait tout aussi déplacé que le système NAD. Puisons notre inspiration chez l’autre voisine, celle qui part souvent à la campagne :

090228-son-spatial-26

C’est pas mal, mais tant qu’à faire, mieux vaut acheter le high-end de l’époque en matière de world receiver. Oui, celui de Blofeld dans « Diamonds are Forever« , le Philips L6X38T( ou 22RL798 pour les modèles suivants mais équivalents), dénommé aussi AM-FM de Luxe.

090228-son-spatial-27

Vous pourrez y connecter tous les appareils que vous voudrez et le son sera tout aussi spatial que sur votre RR126. A noter que ce modèle a aussi été commercialisé sous la marque NORELCO aux USA et au Canada. De plus, ce poste on ne peut plus chic s’intégrera à merveille dans votre Wohnlandschaft.

090228-son-spatial-28

Vous prenez souvent l’avion ? C’est un bracelet-radio Toot a Loop qu’il vous faut. Panasonic, le nom du fabriquant.

090228-son-spatial-29

Lors de vos expéditions estivales à bord de votre Runabout ou littorales, l’on ne peut que vous conseiller de vous orienter vers Panasonic et son modèle RS-833S, absolument dans l’esprit de votre art de vivre. Ce n’est pas une radio en soi, mais un lecteur de cassettes huit pistes :

090228-son-spatial-30

Existe aussi en Orange.

Dans la même veine et également de chez Panasonic, le lecteur huit pistes TNT (ci-dessous à gauche) et la radio Panapet (à droite) devraient vous combler d’aise:

090228-son-spatial-31

Maintenant que vous avez trouvé ce qu’il vous faut, nous allons tâcher de faire écho avec des meubles adéquats.

Jetons donc un coup d’œil sur qui vous attend dans le prochain article consacré à l’élaboration de la parfaite Wohnlandschaft selon le Blenheim Gang :

Albert Jacob. Oui, Albert Jacob.

090228-son-spatial-33

1ère partie : l’architecture

A propos de l'auteur

3 Réponses

  1. frederic.E

    Grande année que cette année 1966, et je sais de quoi je parle. Un bien bel inventaire à la Prévert de tout ce que la technique et la miniaturisation des composants electroniques associée au plastique ont apporté à nos oreilles plus souvent emplies, à l’époque, de grésillements que de beaux sons !
    Superbes documents photographiques dont une très belle photo n°3 qui me rappelle le systême Dual( intouchable sauf par mon grand père mais tellement tentant ) qu’avait mes grands parents surement pas rancuniers de la défaites de 1940 !
    Par contre, je suis surpris de ne pas trouver dans votre article la moindre allusion à une des marques fétiches de l’époque et qui a fait sa réputation plus sur le design que sur une qualité sonore bien loin d’un Mac Intosh ou d’un Quad de l’époque, je veux parler de B&O ( et c’est dans l’air du temps automobile puisque la marque et sa force de vente font aujourd’hui le forçing pour équiper toutes les grosses et belles autos du marché, je pense Audi, AMG, Aston Martin, Jaguar et quelques autres et ce au détriment d’installations bien plus performantes et musicales telles celles proposées par Linn, Focal ( gamme Utopia Be tout particulièrement ) et quelques autres .
    On peut aujourd’hui profiter de la technologie actuelle grâce à une petite marque danoise qui construit du bon matériel et qui pour certains de ses produits va puiser son inspiration dans ces années 65-80. Il s’agit de Tangent, et c’est plutôt sympa. A voir particulièrement, les enceintes Clarity 4 et 8 très années 70 mais d’excellente qualité et les « table radios » pour la ballade .
    Un bon article à lire vautré dans un canapé Cinna orange ou marron tout en écoutant Dark Side of the Moon ( sur vinyl translucide bleu ) ou en se laissant entrainer par les sons de Tangerine Dream…au hasard, Force Majeure !
    Je me permets de noter deux liens; un pour une photo d’un Beocenter B&o et un pour Tangent .
    http://www.tangent-audio.com/00003/00011/00143/

    http://www.fredric.co.uk/misc/beocenter2200.jpg

    Vraiment très agréable et très bien documenté …comme beaucoup de vos articles !

    Répondre
  2. JC Langchamps

    Merci pour le compliment, ça fait plaisir.

    Concernant Bang & Olufsen , il s’agit d’un choix délibéré en fait.

    J’aime assez cette marque, mais je trouve qu’ils sont plus (encore que ce n’est peut-être pas le terme adapté)axés space age aujourd’hui qu’à l’époque.

    Les systèmes des années 60-70 produits par B&O sont à mon sens très épurés sans pour autant avoir leur place dans cet article, car pas assez « exubérants ».

    Quoique.J’avoue avoir longuement hésité!

    Répondre
  3. BERTRAND J.Claude

    Je voudrais des renseignements sur le WELTRON 2005 stéréo systm et savoir son prix, j’en possède un également, et ou pourais je trouver des cartouches huit pistes pou cet appareil qui est pour oi un appareil
    extraordinaire tant qu’à son look, son etc… Merci d’avance

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.